La vidéo interactive se développe sur YouTube : A Car’s Life

1 10 2008

En juillet dernier, l’équipe de Samsung Canada lançait sur YouTube une série de mini-films interactifs où l’internaute devenait la conscience de l’acteur et choisissait comment aller se dérouler l’histoire.

Aujourd’hui, le concept est relancé par Hexolabs, agence spécialisée dans la création de nouveau contenu et usage, qui développe le premier mini-jeu sur le même site de partage vidéo, mais cette fois-ci autour du thème de la voiture. Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Campagne Nintendo : Wario Land Shake YouTube

25 09 2008

Voici une petite news sur la campagne de Nintendo pour le lancement de son nouveau jeu « Wario Land: Shake It ! »  développé sur la Wii. Pour ce nouvel épidose, les marketers de Nintendo se sont amusés à utiliser quelques plate-formes sociales tel que Youtube et Facebook pour communiquer sur cet opus.

Mais Nintendo ne s’est pas contenté d’intégrer une ou plusieurs vidéos virales, mais la société a créé une véritable déviation du site que peut observer l’internaute en visionnant la vidéo. Je ne vais pas vous en dire plus, allez directement voir la vidéo en question, et partagez avec nous vos impressions.

Le lien pour l’expérience Wii : http://fr.youtube.com/experiencewii





Réseau Social vs Sexe, et le gagnant est…

19 09 2008

Mais que se passe t’il sur internet en ce moment, l’internaute se transformerait-il ? Aurait-on perdu des branleurs des amateurs de formes féminines ? Les marketers doivent-ils ôter tout sexe dans leur stratégie de communication ?

Pour nous aider à répondre à ces interrogations, Bill Tancer – auteur du livre Click et Directeur Général de la recherche chez Hitwise – a étudié les recherches de millions d’internautes et évalué leurs variations sur plusieurs années.

Depuis plus de 10 ans, le sexe dominaient la majorité des recherches sur internet en représentant 20% de l’ensemble de celles-ci, mais son engouement et le plaisir qu’il offre à ses amateurs semble diminuer puisque les recherches à caractère sexuel sont à présent d’environ 10%. Les internautes ayant au contraire favoriser les recherches concernant les réseaux sociaux, de là à dire que Facebook est plus jouissif que le sexe, il n’y a qu’un pas…

Mais à présent interrogeons-nous véritablement. Si les recherches se modifient, le comportement de l’internaute est quant à lui aussi transformé, les publicités (bannières, adwords, Yahoo Search) se doivent d’être déplacées d’un point A à un point B, même si je suis certains que beaucoup d’entre nous n’auraient pas osés placés une pub sur un site pornographique. Cela traduit aussi un réel besoin du consommateur d’intégrer ou de connaître les réseaux sociaux sur internet, et si l’on se réfère à la hiérarchisation des besoins selon Maslow, nous pourrions presque considérer que l’internaute est passé d’un stade de besoin physiologique (le sexe) au stade du besoin d’appartenance (faire parti d’une communauté).

Abraham Maslow serait contre cette interprétation, pourtant nous pourrions considérer que le besoin physiologique de l’internaute serait le voyeurisme, et que son besoin d’appartenance ne pourrait être atteind que lorsque un site lui proposerait la réalisation de ses besoins primaires ainsi que secondaires.

Facebook, Myspace, Linkin, Hatebook, Dailymotion, Youtube etc… Sont autant de sites qui mettent en avant l’aspect communautaire mais qui offrent aussi la possibilité d’être un cyber-voyeur du quotidien des autres…

En tant qu’e-marketer notre seul objectif étant d’utiliser au mieux le comportement de l’internaute pour l’inciter à se diriger vers notre offre commerciale et favoriser l’acte d’achat. Il est donc important que le marketing stratégique intègre une optique marketing sociale pour améliorer son efficacité puisque la majorité des internautes est utilisatrice de ces plate-formes.

Pour conclure, Bill Tancer considère que son travail sur nos recherches internet permet de construire de véritable profil de consommation ou plus largement de l’opinion publique et lui offre la possibilité de mettre en place des tendances comportementales durant chaque période de l’année ou lors d’un événement particulier.

Par exemple, lorsque Thanksgiving approche les recherches concernant les anti-dépresseurs explosent… Intéressant pour les vendeurs de Prozac.

Liens :





Teasing : Fini la lèche

17 09 2008

La lèche est une technique d’approche généralement utilisée afin d’arriver à atteindre un objectif personnel et/ou professionnel difficilement réalisable sans cet acte répété et frénétique. Il consiste à faire glisser sa langue dans une partie charnelle du corps de la cible à la façon d’une frappe chirurgicale, l’effet obtenu sera à la hauteur de votre travail en tant que lècheur ou lèche-cul plus familièrement.

Suite à cette brêve explication, je viens poster un teasing orchestré potentiellement par l’agence Kassius spécialisée dans la guerrilla marketing, le street marketing et le digital marketing tournant autour du concept de la fin de lèche.

Ce teasing se compose de :

  • Deux vidéos
  • Un site internet dédié : http://www.finilaleche.com
  • Pages sur différentes plate-formes de vidéo et des réseaux sociaux
  • Visuels de types photos de classe

Actuellement, peu de site traitent de cette information ce qui complique évidemment les recherches concernant l’annonceur potentiel de cette campagne qui doit prendre fin d’ici la fin du mois. Pour info, j’ai fait mes recherches concernant le nom de domaine et son propriétaire. Les informations autours de celui-ci sont fausses et masquées en raison de la confidentialité assurée par l’hébergeur Gandi SAS. Toutefois, sachez qu’un certain Norbert Dugras a acheté ce nom de domaine en juin 2008 et en sera propriétaire durant un an, et habiterez selon ses informations à Calais.

Norbert Dugras si tu nous entends, dis nous qui tu es…

Liens :